Valérie Paddle, plus que jamais debout

30/10/15

Diaporama pour tous nos généreux partenaires

Merci à tous pour votre aide et votre engagement.

 


Merci, Merci encore - Montage Vidéo Kizoa

Posté par ValeriePaddle à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15/10/15

Des histoires et des anecdotes, partie 2

La Course.....

Nous étions 17 participants dans ma catégorie : 7 étaient des femmes. Nous avions le choix, et pouvions faire le nombres de jour que l'on voulait. 

C’est durant le week-end que nous avons été le plus nombreux. Les participants de notre catégorie commençaient à 9h00 tous les matins, les femmes en catégorie compétition partaient à 9.30 et les hommes (catégorie compétition aussi) à 10h.  

Ma catégorie s’est vue attribuer les dossards bleus, les roses pour les femmes en compétition et les jaunes pour la compétition hommes.

Les 4 premiers jours ont été les plus longs avec plus de 40 km à parcourir par jour. Le dernier jour il nous restait une distance de 27 km à parcourir.

Le parcours était très beau même si parfois je ne voyais ques des roseaux et de l'eau pendant des kilomètres qui me paraissaient interminables. Mais il y avait aussi de très jolis villages, et de magnifiques moulins.

J'ai vu énormément de moulins. Des vaches nous regardaient passer, les canards faisaient un bout de "route" avec nous sur les canaux, sans oublier les moutons et quelque chèvres.

Il y avait des moments sur les canaux où je n'avais personne devant ni derrière et je m'inquiétais parfois d’avoir pris la mauvaise direction, et ça durait pendant plusieurs kilomètres.

J’étais contente de voir un ruban rouge et blanc de temps en temps, qui m'indiquait que finalement j'étais sur la bonne voie et parfois c'était des flèches qui nous montraient le chemin. C'était très calme, avec pour seul son celui de la pagaie qui passait dans l'eau, le vent et la pluie.  

Parfois des canards faisaient un bout de chemin avec moi, et des fois ils poussaient des cris, peut-être qu’ils en avaient marre que je les embête !

Je ne pouvais pas voir la profondeur des canaux, mais il n'y avait aucun déchet qui flottait.  J'ai croisé plusieurs pêcheurs sur mon chemin.

Il y avait un grand nombre de ponts, je me suis même couchée sur le ventre 3 fois pour pouvoir passer dessous.  Pour certains autres on pouvait rester debout, ou se baisser un peu ou plus.

Les Etapes....

Le 1er jour:   Leeuwarden à Sloten avec un pause déjeuner à Sneek.  On est parti avec le soleil mais ça n’a pas duré très longtemps.   Beaucoup de pluie et énormément de vent contre nous.  Pas un bon début pour le 1er jour mais on était loin de penser que le vent allait être pareil et pire parfois dans les jours à venir.  J'ai fait du 5 km/heure en moyenne. L'eau n’était pas froide du tout et la température de l'air à 18°. Le vent  était entre 30 à 40 nœuds.

 Le 2ème jour:  Sloten à  Workum – 46.4km.   La température de l'air a baissé - 15 degrés, beaucoup de pluie et énormément de vent.  La température était de 13° à la pause déjeuner. J'ai fait du 5.7km / h en moyenne. J'avais de la compagnie tout le long pour l'après-midi, c'était sympa.

 Le 3ème jour:   Workum à  Franker . Je n'ai pas fait la course, mais j'espérai la faire après la pause déjeuner, mais cela n'allait  pas se faire.  La météo était au pire, et ils pensaient même que la course pouvait être arrêtée à tout moment l'après-midi.  Ca ma fait beaucoup de bien d'avoir cette journée de repos et surtout ne pas prendre de produit énergisant. Ce qui ma permit de passer une très bonne nuit et de pouvoir dormir, enfin ! Le lendemain je me suis senti toute neuve !

 Le 4ème jour:   Franeker à Dokkum. 14 degrés. – pluie et vent.  2 écluses à passer ! Arrivée à Dokkum où il y avait la fête foraine, de la musique et des centaines de personnes. 

 et le 5ème jour on a quitté Dokkum pour retourner à Leeuwarden.   27km.   Pause déjeuner à plus de la moitié du parcours (10 minutes de pause car personne ne chronométrait). 

Après plus que  8 km jusqu'à la ligne d'arrivée.  Je suis arrivée à Leeuwarden après avoir fait mes  27 km en 5 heures et 10 minutes. Une petite journée mais heureusement que l'adrénaline était là pour m'aider à finir.

Malheureusement je me suis beaucoup entraînée sur des eaux calmes, car je ne voyais pas les canaux aussi déchaînés !  Les mauvaises conditions m’ont poussé à faire une partie du parcours debout et une autre assise.  Je n'étais pas heureuse de cela mais je n'ai pas eu le choix. Je ne me souviens plus quel jour mais j'ai même enlevé la prothèse pour continuer assise au vue des conditions sur l'eau : je savais que je n'allais plus pouvoir me redresser. Le dernier jour je suis partie  sans la prothèse !

J'ai fait de belles rencontres pendant cette semaine.

 

 

Maintenant je sais à quoi m'attendre même si en 7 ans que la course existe, c'était la première fois que les conditions étaient si mauvaises.

Maintenant, je vais reprendre mes entraînements, différemment, afin de pouvoir repartir pour la 8ème édition au mois de Septembre 2016.

Posté par ValeriePaddle à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Des histoires et des anecdotes, partie 1

Vous devez être impatients et comme promis voici le compte rendu de la course.

Le Challenge.....

Il a commencé et c'est terminé à Leeuwarden, la capitale de la Frise !  https://fr.wikipedia.org/wiki/Frise_%28province%29
 
Les conditions météorologiques  étaient  très très mauvaises.  Nous avons eu de la grêle, des orages, beaucoup de pluie et énormément de vent.
La plupart du temps le vents était contre nous ou venait sur le côté ! Les lacs qu'on devait traverser étaient déchaînés ! Tout était très bien organisé.  

Toutes les personnes très sympathiques et toujours un grand sourire.  L'équipe du 11 City Tour a beaucoup travaillé pour nous offrir que le meilleur.

Nous étions logés sur des bâteaux d'époque.   Celui dans lequel nous logions, nous étions à peu près 26 personnes.  Il y avait 3 douches et 3 WC, mais tout se passait bien et on ne se bousculait pas pour les utiliser. C’était une petite cabine avec 3 lits superposés et un lave main. 

 Les bâteaux quittaient  la ville en même temps que nous le matin, et arrivaient  en principe avant nous à la prochaine étape.

Mes nuits étaient un peu agitées, car je prenais beaucoup de produits énergisants dans la journée et avec la grosse fatigue des heures de rame, ce n’était pas génial pour trouver le sommeil. Je n’ai eu qu'une seule très bonne nuit durant mon séjour.

Nous prenions nos repas sous un chapiteau. Le petit-déjeuner était servi entre 7 et 8h. Au même moment, nous récupérions nos GPS, afin que vous puissiez nous suivre en direct. J'avais le numéro 28. A l’issue  de la journée, on les remettait à l’équipe d’organisation pour qu’ils puissent être rechargés. 

Il y avait tous les matins une réunion vers 8h30.  On nous donnait des détails sur le parcours du jour, la météo,  même si elle n'était jamais stable et changeait tout le temps. On pouvait aussi poser nos questions.

On prenait  le repas du midi quand on arrivait vers le milieu de la course. On mangeait de la soupe, du pain et des bananes.Il fallait s'arrêter pendant 15 minutes, et nous étions chronométrés. Si un concurrent repartait avant que les 15 minutes ne soient écoulées, il perdait des points.  
Le dîner était servi toujours sous un chapiteau, et dans une nouvelle ville chaque soir.  Puis, on nous donnait les positions dans la course et un prix était remis aux gagnants du jour.

A la fin de chaque journée de course, on inscrivait notre nom sur une liste pour notre massage quotidien.Des kinés étaient là pour nous aider et soulager toutes nos douleurs. J'avais de la chance car mon ostéopathe était venue me faire les soins tous les jours, mais je ne ratais pas mon massage.

Fin partie 1

Posté par ValeriePaddle à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08/09/15

Bravo Valérie !

Voilà, c'est finit dit une chanson bien connue, mais est-ce vraiment le cas ? En attendant quelques photos avant un article avec des détails et des photos prises en hollande. Valérie à navigué sur les canaux avec force, courage et ténacité. Les mots pour l'instant semblent un peu futiles et inutiles.

Très prochainement vous aurez des nouvelles, des anecdotes et encore plus de détails qui nous replongerons dans la course et ce magnifique défi relevé avec brio.

Avant le départ

Sur la planche3

ValSourire

VersoVal

Arrivée en Hollande départ début de la course dans quelques heures

ConcentreeSurLeCanal

 

Pause déjeuner, plus que 10 Km !

PauseDejeuner

Mais là encore, tout ne fait que commencer....

 

Posté par ValeriePaddle à 12:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14/07/15

Le concert !

Comme je vous le disais lors de mon dernier article, un concert est organisé pour promouvoir le challenge de Valérie.

Je tenais à vous présenter les affiches et flyers que la mairie a eu l'extrême gentillesse de produire gracieusement.

Il y aura en première partie de concert à partir de 19h00, place Bourradet à la Seyne sur mer, Jean-luc Bruno et son répertoire de chanson française, et ensuite le groupe Navigio qui apportera la touche folk rock progressif.

Nous vous invitons à vous joindre au public pour un moment de partage et de détente musicale.

Affiche concert

Flyer concert

 

 

Posté par ValeriePaddle à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08/07/15

Folk rock et chansons éternelles

Bonjour chers amis,

Il est temps aujourd'hui entre deux souffles de chaleurs de vous donner des nouvelles.

La première est que Valérie vient tout juste de finir les séances de rééducation utiles pour apprivoiser l'usage de la prothèse.

La vidéo est parlante et fait vraiment plaisir à voir. Nous avons un été bien chaud et elle profite de chaque moment pour aller sur l'eau et s'entraîner sans relâche. Les séances au centre de La Bourbonne à Aubagne on porté ses fruits, les débuts hésitants semblent bien loin !

Autre nouvelle, la récolte de fond auprès de la boulangerie Renoir est finie et la somme obtenue est très très honorable. Bon nous remerçions les balances de ne pas tenir rigueur à tous les mangeurs de brioches qui se sont dévoués et sacrifiés devant l'autel du régime d'avant été !

Mais elle ne suffit pas encore...et un nouvel évènement se profile pour très bientôt.

Nous avons la chance d'avoir dans notre ville des talents qui vont pousser de la voix pour nous donner un coup de pouce dans cette aventure que représente le  challenge de Valérie.

Nous sommes très fiers et heureux de vous informer qu'un concert de solidarité sera donné le Samedi 25 juillet 2015 à partir de 19h00 sur la place Bourradet (anciennement Place Martel Esprit) à la Seyne/mer.

Pour notre plus grand plaisir et surtout le votre, vont se produire en direct le représentant de la chanson française éternelle Jean-luc Bruno, qui de sa voix vous portera vers un répertoire plein d'émotions et de souvenirs, et le groupe Navigio qui vous fera chalouper dans son répertoire folk rock  progressif.

Des affiches seront bientôt visibles à la Seyne/mer pour promouvoir cet action qui ne manquera pas d'animer votre soirée.

De notre côté nous mettrons à disposition des boîtes dans lesquelles chacun pourra apporter sa contribution.

Nous remercions très amicalement la Mairie de la Seyne/mer et l'équipe du service communication pour toute l'énergie qu'ils mettent à notre disposition à cette occasion.

Mais le challenge de Valérie va finalement bien plus loin que le fait d'essayer de réunir un maximum de fond pour l'aider à réaliser sa course. Nous nous rendons compte de plus en plus que les gens ne sont finalement pas si individualistes qu'on peut le croire.

Nous faisons des rencontres extraordinaires : un enfant plein d'espoir dans les yeux de voir que même si on est différents on a le droit de se dire "moi aussi je suis là, regardez ce que je fais", un monsieur qui nous aborde et nous félicite et nous encourage, des amis qui se révèlent encore plus impliqués, des sourires et des bravos dit entre deux routes.

Le dépassement de soit est porteur d'estime et d'espoir. Il nous mène à changer doucement le regard sur le handicap, la maladie....et conduit avec indulgence vers une plus grande tolérance, vers la facilité d'accepter l'autre tel qu'il est.

Et en cela nous avons déjà remporté une grande et bel victoire.

Voilà mes amis pour aujourd'hui. Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été, chaud comme il se doit pour de belles baignades. A très vite je vous parlerai du challenge de façon plus précise.

Valérie et son fils Elton

Valérie et son fils Elton

Valérie et Joëlle de la Boulangerie Renoir

20150626_110605boulangerie Renoir 1

Valérie avec à gauche Jean-luc Bruno et à droite Gérard Meunier-Rivière du groupe Navigio

20150707_115713

Dernière séance de rééducation avec prothèse au centre de la Bourbonne à Aubagne

 

 

16/06/15

Petit à petit la Sirène fait son chemin !

Bonjour à tous,

Nous avons plein de choses à vous raconter. De bonnes nouvelles et de moins bonnes. Commençons par la mauvaise c'est que notre projet n'a pas trouvé les échos nécessaires sur le site de My major company sur lequel nous avions misé. A quelques jours de la fin de notre action sur ce site, nous n'avons réuni qu'un peu plus de 50 % de la somme que nous espérions réunir pour permettre à Valérie de participer à la course. 

Mais de tout celà ressort quand même du très positif. En effet, avec Valérie nous nous sommes réunies en créant une association, Valérie jusqu'au bout, Plus que jamais debout, afin de continuer les actions qui permettront, nous y croyons encore, de financer l'aventure en Hollande.

Comme vous l'avez peut-être compris, Valérie est soutenue par un groupe de personnes qui essayons de trouver de l'aide et un ou mieux des sponsors.

Et pour celà nous ne sommes pas restés bras croisés.

Nous avons lancé une véritable campagne de communication autour de notre amie et de son projet de fou.

Une web tv locale de notre ville, la Seyne/mer dans le Var, fut la première à nous accorder son attention, 13BisTv, Elle est en plein travail pour une interview et des prises de vue de Valérie.

Puis le journal de notre département s'est intéressé à notre petite histoire. Il s'en est suivi un très bel article dans le quotidien et nous avons la surprise depuis hier de voir un second article pour ne pas que l'on nous oublie. Merci Var matin !

Une action est aussi d'une très grande générosité. Elle concerne la boulangerie Renoir à Six-fours les plages. Des brioches sont confectionnées et vendues et les ventes sont directement mises dans des boîtes à l'attention de Valérie. La farine pour les préparer est grâcieusement offerte. Là on se rend compte que la solidarité n'est pas toujours un vain mot ! Merci à la boulangerie Renoir et à toutes les personnes qui y travaillent.

Puis vient le tour d'un petit mensuel comme j'imagine qu'il y en a dans toutes les commune et qui propose de passer un article. Nous remercions le Seynois et toute son équipe pour le bel article et les photos prises dans le port de la Seyne, avec un petit clin d'oeil de notre pont transbordeur qui semble soutenir aussi Valérie sur sa planche.

Je ne manquerais pas de citer Thierry L photographie pour les magnifiques photos pleine de messages et de beauté. Une exposition photo vient d'avoir lieu avec ce talentueux photographe et une autre est bientôt prévue.

Un autre allié de poids dans entourage : Redwoodpaddle, une société de fabrication de matériel de stand-up paddle qui met au point une planche tout spécialement pour Valérie. Merci Redwood, votre aide nous est précieuse.

Je n'oublierai pas de citer Simon de U Exist qui met l'art à la portée du handicap en proposant de mettre le logo de Valérie sur la prothèse qu'elle utilisera pour la course. Merci Simon pour votre talent et surtout ce que vous en faite.

Ah oui nous avons aussi fait des affiches que nous avons mis à disposition pour mettre sur les vitres arrières des voitures des personnes qui le désirent, et des flyers que nous avons déposé chez des commerçants. D'ailleurs si le coeur vous en dit, une petite adresse mail en commentaire ou sur notre boîte mail (11citypaddling@gmail.com) et on vous enverra les documents que vous voulez.

Et enfin pour ce premier grand article de nouvelles un grand grand merci à Mélanie Pétrarca, une graphiste qui à créée le logo de Valérié. Nous lui souhaitons une grande et belle carrière dans ce domaine.

Voilà pour aujourd'hui, je voulais vous dire où nous en sommes actuellement. Au fait derrière les touches du clavier c'est Myriam, une amie qui tente d'apporter un peu d'aide à ma façon car à la rame je ne serais pas très efficace !

Nous ne tarderons pas à vous donner d'autres informations car des choses très très sympathiques sont en train de se passer pour un évènement que nous espérons........chut !!!! Pas maintenant !

Bonne soirée à vous qui passerait par ici et régalez vous avec les photos qui suivent.

11026513_10202717041566093_982923004_n

11133675_10202901941428474_5557449217057975881_n

11151051_10203001863206456_1593526084146288577_n

11232118_10203261135448100_1682871591897219161_n

boulangerie Renoir 4

 

 

 

 

 

05/05/15

La Sirène du Sud

Connaissez-vous la SUP 11 CITY TOUR ?

Peut-être que comme moi non…enfin jusqu’à il y quelques mois de cela.

Qu’est-ce donc allez vous me dire ?

Je vais vous expliquer et surtout vous exposer la belle aventure que ce défi représente.

Laissez moi vous présenter l’actrice principale de cet évènement sportif.

11033927_10202711002575122_672943274895936344_n

Valérie , une femme de bientôt 51 ans, mère de trois fils, épouse, amie, sportive assidue et persévérante, belle et….courageuse au-delà de toute épreuve

1619380_10202371171079547_8538692875684346847_n

11047247_10202699914497927_1578045003_n

Il y a 10 ans, Valérie a relevé le défi qui fût peut-être le plus difficile de sa vie : se battre contre la maladie et survivre non seulement pour les siens, mais avant tout pour elle !

Elle a vaincu avec force et courage la peur, la douleur, le handicap pour être la femme d’aujourd’hui. Une battante, avec un sourire lumineux et l’envie de se dépasser encore et toujours. Elle nous donne la force et l’envie d’avancer et nous montre que quand on veut, si on se donne la peine, on peut !

Son nouveau challenge ?

Participer à une épreuve de Stand-Up Paddle qui va se dérouler en Hollande du 2 au 6 septembre 2015, la SUP (Stand Up Paddle) 11 city tour et sur une distance de 136 miles (220 kilomètres), un évènement international créée en 2009 et qui rassemble les rameurs du monde entier.

Valérie sera la seule personne en situation de handicap.

Nous sommes nombreux de part le monde, entre autre en Afrique du sud où Valérie a vécu durant 26 ans, à être derrière elle, nous l’encourageons et la soutenons dans l’organisation de sa participation à ce magnifique défi sportif.

Regardez, ici nous suivons ses entraînements et ses progrès phénoménaux : « My Crazy Journey » https://www.facebook.com/groups/490396924434056/

Un logo la représentant à même déjà été conçu spécialement pour elle par une personne de son entourage, la talentueuse Mélanie Petrarca.

logo val

L’aventure humaine et le dépassement de soi motivent l’envie de Valérie de participer à cette épreuve.

Sa volonté sans faille et sa ténacité la guideront tout au long de ces 5 jours de compétition pour montrer que vivre avec un handicap ne signifie pas la fin d’une vie riche en émotions et en action.

Elle n’aura de cesse de partager sa route avec les autres participants, et sûrement transmettre comme elle sait le faire son envie de toujours faire mieux, ne pas se laisser abattre par les barrières du quotidien.

La seule personne qui la suivra à distance est son époux Larry. Il sera sur chaque étape pour l’encourager et lui transmettre nos messages d’encouragement.

Nous vous attendons nombreux pour suivre sur ce blog l'aventure de Valérie et nous aurons grand plaisir de vous montrer les avancées faites dans ce magnifique projet.

A très bientôt !

valVarMatin

 

 

 

Posté par ValeriePaddle à 19:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,